Affichage de 6 résultats

Description archivistique
Genève Condition de travail
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Affichage :

6 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Grande manifestation pour le plein emploi

Affiche pour une manifestation « syndicale et populaire contre la crise » à Genève.
« Luttons pour : la sauvegarde des emplois ; le partage du travail ; la solidarité avec les chômeurs ; l'indexation des salaires au renchérissement ; le respect des conventions collectives ; le maintien des acquis sociaux ; le maintien des prestations sociales de l'État ; le développement durable, écologique et social »

Union des syndicats du canton de Genève (USCG)

Assurance-chômage : non au dumping salarial imposé par l'État

« Parce que l'arrêté pousse nos salaires à la baisse »
Affiche appelant à voter contre l’arrêté fédéral sur les mesures en matière d'assurance-chômage.
Illustration représentant une main dont le pouce ecrase quelque choses, répétée trois fois de plus en plus petite.

SolidaritéS Genève

Non à la loi sur le travail

Affiche contre la modification de la loi sur le travail des votations du 1er décembre 1996. Représente des personnages dans une galère ramant péniblement, un patron avec son cigare aux lèvres et un fouet à la main au-dessus d'eux. Un livre rouge avec une croix suisse et l'inscription « De Pury » se trouve à ses pieds.

Alliance de gauche

Travailler le soir comme si c'était le jour

Affiche appelant à voter contre la révision de la loi sur le travail le 1er décembre 1996. Image représentant un vampire tenant une femme entre ses bras, derrière lui un immeuble surplombé par une enseigne lumineuse indiquant « Loi sur le travail ».

Comité unitaire contre la révision de la Loi sur le Travail

Nous sommes riches

Affiche pour une fête et du « chahut de nuit (contre travail de nuit) » à Genève.
Inscription manuscrite au verso : « groupe néo-liberation 95-96 ».

Aucune employée de maison n'est illégale

Affiche pour une campagne de défense des droits des travailleur·euse·s domestiques. « Dans le cadre de cette campagne nationale, la Plateforme des sans-papiers – à laquelle le CCSI participe activement – a élaboré une brochure sur les employées de maison sans statut légal. » (source)

Centre de contact Suisses Immigrés (CCSI)