Librairie Que faire?

Zone d'identification

Type d'entité

Collectivité

Forme autorisée du nom

Librairie Que faire?

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1974-1995

Historique

En 1974, une vingtaine de personnes constituent une coopérative (Société coopérative d'information sur les mouvements de libération) dans le but de diffuser des imprimés au sujet des mouvements de libération. Le projet comprend une librairie, une bibliothèque, une imprimerie, un café et une maison d'édition. Le salariat est présenté comme une nécessité pour la pérennité du projet.

Le démarrage du projet repose sur un seul des membres fondateurs, les autres étant occupés à d'autres tâches. Il s'avère rapidement que la gestion courante n'est pas assurée correctement et, à l'été 1975, la coopérative est proche de la liquidation.

En juillet 1975, un document énonce les conditions d'une reprise de l'activité sous forme associative et sur la base du bénévolat. C'est sur ces bases qu'existera la Librairie Que faire? jusqu'à sa dissolution en 1995. Ce document critique aussi la manque de lien des activités de la coopérative avec les luttes locales. Le projet de reprise souligne l'importance d'articuler les luttes des mouvements de libération avec les luttes locales. Les personnes qui s'engagent dans ce projet de librairie dès l'été 1975 sont, en bonne partie, celles qui quitteront l'Organisation de lutte pour le communisme (OLC) l'année suivante.

La librairie disposera d'un local à la Place des Grottes (1201 Genève). Elle publiera une vingtaine d'ouvrages, parmi lesquels les premiers livres du collectif Interfoto.

Dès 1992, les membres de l'association font le constat d'un certain isolement et de la difficulté à mobiliser des bénévoles. Un questionnaire est envoyé assez largement, mais cette démarche, non plus que d'autres allant dans le même sens, n'apporte aucune perspective nouvelle. En 1995, la décision est prise de dissoudre l'association.

Les livres propriété de la librairie sont donnés en soutien à la création d'un centre culturel avec bibliothèque à Ouagadougou. L'argent restant est versé au quotidien Le Courrier. Les livres édités par Que faire? seront diffusé par les éditions d'En bas.

Lieux

Genève. Place des Grottes.

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Entité associée

Clerc, Bernard (1946-*)

Identifiant de l'entité associée

256989

Type de la relation

d'association

Dates de la relation

Description de la relation

Zone des points d'accès

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

1003

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Final

Niveau de détail

Complet

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

  • Assemblée constitutive de la Société coopérative d'information sur les mouvements de libération (cote S01)
  • Que faire? - juillet 1975 (cote S01)
  • Lettre circulaire annonçant la dissolution de l'association (cote S01)
  • «Des livres dont on pense qu'ils sont indispensables à une perspective de changement social: entretien avec Bernard Clerc» in Frédéric Deshusses et Stefania Giancane (coord.), Traces et souvenirs de la contestation: Charles Philipona, éd. d'en bas Archives contestataires, Lausanne Genève, 2013, pp. 91-106.

Notes relatives à la mise à jour de la notice

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC

Sujets associés

Lieux associés