Luttes urbaines

Référentiel

Code

Note(s) sur la portée et contenu

Note(s) sur la source

Note(s) d'affichage

Termes hiérarchiques

Luttes urbaines

Termes équivalents

Luttes urbaines

Termes associés

Luttes urbaines

113 Description archivistique résultats pour Luttes urbaines

113 résultats directement liés Exclure les termes spécifiques

Marché libre, voilà ce que la police interdit

  • 051_FR-S01-AC_aff_0437_r
  • Pièce
  • ca 1974
  • Fait partie de Florian Rochat

Affiche sur les marchés libres de Renens et Montelly organisés par Tribune populaire, dans le but « de dénoncer les véritables responsables de la vie chère : État, trusts, autres capitalistes ». Information sur la répression à Montelly. Images des marchés.

Tribune populaire (journal)

Verso de Marché libre, voilà ce que la police interdit

Affiche sur les marchés libres de Renens et Montelly organisés par Tribune populaire, dans le but « de dénoncer les véritables responsables de la vie chère : État, trusts, autres capitalistes ». Information sur la répression à Montelly. Images des marchés.

Tribune populaire (journal)

Elles causent les squats-girls

Émission « Elles causent les squats-girls » avec deux invitées occupantes à Genève.

00:00:01 // Annonce pour la goudou-manif à Genève le 22 mai 1982 // 00:01:00

00:04:09 // Présentation de l'émission : discussion avec des squatteuses et rapport de genre dans les squats. Invitées : Marilou de la maison de Gourgas, menacée d'expulsion. Aline de la rue Argand. Discussion sur le thème de l'émission et évocation d'une certaine déception quant aux différentes tentatives extérieures de parler des squats. Représentation idyllique et dépolitisée des squats. La monde extérieur est hostile et violent vis à vis des squats. Envie de déstigmatiser la figure du squater, question du choix. // 00:09:50

00:12:48 // Point sur les occupations à Genève. Occupations organisées, environ 400 occupants à Genève. Menaces d'évacuation par la police sans passer par la voie légale. Fermeture de certaines maisons aux Grottes. Perte du rapport de force. Évocation de la régie populaire qui coordonne des occupations. Évocation des moyens de défense, des soutiens, de la presse. Évocation des agressions contre les squaters, notamment lors de la projection d'un film sur les squats la semaine précédente. Évocation de Pré-Naville et de la bande des Pharaons, éventuels liens avec la police. // 00:20:30

00:27:19 // Explication des choix de musique par les invitées. Évocation du Comité contre le viol. Suites de l'affaire de Pré-Naville. Réponses des squaters à la répression. // 00:31:29

Elles causent les squats-girls

Émission « Elles causent les squats-girls » avec deux invitées occupantes à Genève.

00:00:01 // Suite de la discussion sur Pré-Naville, mépris de classe et sexisme face aux femmes squateuses victimes de viol. Vie d'occupantes et solidarité entre femmes. Perspectives de lutte avec les hommes au sein des maisons. Réaction face à des tentatives de réunion non mixte sans hommes. Cours d'auto-défense. // 00:06:26

00:12:30 // La vie à l'intérieur des squats, relation entre femmes. Sexisme ordinaire. Évocation d'une envie d'ouvrir des lieux de femmes et d'occuper entre femmes. Lier la question de l'occupation et des besoins des femmes. Militer en tant que femme. // 00:24:20

00:25:59 // Perspectives politiques de la non-mixité. Prise de conscience de ces perspectives suite à l'invitation à l'émission. // 00:31:28

Fin de l'émission manquante.

Débat sur les élections au Grand Conseil, partie 2

Suite de l'émission-débat sur les élections au Grand Conseil avec des femmes d'Alternative progressiste.

00:00:17 // Autres formes de vie que le couple. Reconnaissance du travail ménager. Droits des femmes. Luttes urbaines, luttes de quartier. Se présenter sur une liste d'un parti de femmes. Pouvoir social. // 00:14:53

00:16:22 // Contradiction entre féminisme et parlementarisme. Refus de la représentativité. Débat entre autonomie et alternative. Délégation des pouvoirs et récupération. // 00:23:51

Les pauvres dans la ville avec Marie-Jo Glardon, partie 2

Suite de l'émission avec Marie-Jo Glardon qui parle de son livre Les pauvres dans la ville (Édition d'en bas).

00:00:06 // Demande croissante et très importante pour des logements HBM. Crise du logement en 1974 et arrêt des projets de HBM. Parc immobilier de la Ville de Genève et loyers en fonction des revenus. Augmentation des loyers. Individualisation des aides. Suppression des logements d'urgence, notamment au Val d'Arve. Augmentation des coûts de la construction. Difficulté de connaitre les réalités de la pauvreté en Suisse, car elle se cache. Conjonction de facteurs : revenu, conditions précaires d'habitat, problème de santé, avenir compromis des enfants (sociale, politique, idéologique). // 00:10:42

00:14:28 // Interviews avec des familles précaires. Difficulté à relater ces vies. Enjeux soulevés par le travail d'enquête. Vie avec trois enfants dans un studio. Mort d'un enfant. Banalisation de la violence de ces vies. Femme valaisanne mère de dix enfants. Peu d'accès à la formation professionnelle pour les enfants. // 00:22:47

00:26:33 // Lecture d'un témoignage du livre. Prolétariat et appartenance à la classe ouvrière. // 00:30:20

Les pauvres dans la ville avec Marie-Jo Glardon, partie 1

Émission avec Marie-Jo Glardon qui parle de son livre Les pauvres dans la ville (Édition d'en bas).

00:10:00 // Début de la présentation. Dix ans de travail sur la question de pauvreté dans les pays riches et la notion de sous-prolétariat. Vie des suisses pauvres aujourd'hui à Genève. Étude sur les logements HBM. Liens (très faibles) avec le mouvement ouvrier. Question de la révolte. // 00:22:25

00:26:48 // Lien entre pauvreté et logement. Habitat précaire en milieu urbain. Inaction des autorités. La pauvreté se situe dans les HBM (Habitations bon-marché). // 00:31:12

Les dix ans du Centre femme, partie 1

Émission sur le Centre femme à l'occasion des 10 ans de sa création.

00:00:01 // Annonce de la fête « Super bénéfice ». Diffusion d'un entretien. Début de l'émission sur le Centre femme. Récit des débuts du Centre femme : l'occupation des locaux du PDC à Genève en 1975. Puis occupation aux Grottes le 1er mai 1976. Activités du Centre femme aux Grottes. Attaque sur le Centre. L'Hôtel de ville est muré en riposte. Puis la Ville donne le local du Boulevard Saint-Georges. Changement de dynamique. Discussions et sujets de luttes. Reprise du Centre femmes par les groupes de lesbiennes politiques. // 00:12:38

00:15:03 // Années 1983-1984. Crise du Comité en place. Nouveau comité. Rafraichissement des locaux. Réouverture en septembre 1984. Bal des chattes sauvages, « bistrot du jeudi soir ». 1986, distribution d'un tract écrit par les membres du comité qui se plaignent du manque d'investissement général. Réunion le 10 février. Nouvelles membres au Comité. // 00:23:21

00:26:41 // Retour sur la réunion du 10 février. Mention de la problématique du bénévolat. Finances du Centre femmes. Cotisations et repas du jeudi soir. Reprise du Centre par des femmes lesbiennes. // 00:29:54

Les dix ans du Centre femme, partie 2

Suite de l'émission sur le Centre femme à l'occasion des 10 ans de sa création.

00:01:06 // Présence des « anciennes » dans le nouveau Comité, et des « nouvelles ». Se centrer sur l'organisation de « quelque chose de concret », l'anniversaire des dix ans du Centre femmes. // 00:05:24

00:08:20 // Quel avenir pour le Centre femmes, quelles activités prévues. Maintien des repas du jeudi, des cours d'autodéfense et du Bal des chattes sauvages. Implication de différents groupes dans la fête des dix ans, stands : Dispensaire des femmes, Solidarité femmes en détresse, Vanille-Fraise, Radio Pleine Lune, L'Inédite, Viol-Secours, ISIS, Aspasie... Grand repas. Exposition des archives du Centre femmes. Concerts. // 00:15:18

00:16:26 // Suite du programme. Thé dansant du dimanche. // 00:18:11

Travailleurs, apprentis, ménagères, collégiens, pour un 1er mai de lutte

Appel unitaire à rejoindre la « manifestation autonome du 1er mai » à Genève, suivi d'un meeting et d'une fête aux Minoteries. Revendications larges listées sur l'affiches (travail, éducation, logement).
« Oui à la lutte collective, unitaire et autonome »

Coordination des mouvements de quartiers Paquis, Jonction, Eaux-Vives, Plainpalais

Résultats 1 à 10 sur 113