Mouvement 300 francs 40 heures

Zone d'identification

Type d'entité

Collectivité

Forme autorisée du nom

Mouvement 300 francs 40 heures

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1973-1974

Historique

Le mouvement est préparé par les responsables syndicaux de plusieurs établissements hospitaliers genevois en juillet et août 1973. Il s'agit de la VPOD (Syndicat des services publics), de la FChP/CRT, de l'ASID (Association des infirmières diplômées), de l'ASAG et de l'UCASP. Ces préparatifs sont à l'initiative de la VPOD et font suite au mouvement des médecins de juin 1973.

Les syndicats se regroupent dès septembre sous le nom de Comité d'action unitaire (CAU). L'ASAG quitte le mouvement.

Le 2 octobre 1973, première assemblée générale convoquée par le CAU qui élit une délégation et adopte le principe du débrayage en cas de non satisfaction des exigences.

Le 10 octobre 1973, après une rencontre avec le Conseiller d'Etat Willy Donzé, l'assemblée (1200 participant.es) décide du débrayage pour le lendemain.

Le 11 octobre 1973, débrayage de 3 heures (70% de participation).

Le 12 décembre 1973, nouvelle rencontre avec Willy Donzé.

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

100256

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Ébauche

Niveau de détail

Élémentaire

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC

Sujets associés

Lieux associés