Affichage de 251 résultats

Notice d'autorité
Collectivité

Coordination énergie

  • Collectivité
  • s.d.

La Coordination énergie est un regroupement d'organisations travaillant sur la question de l'énergie dans le canton de Genève.
En 1995 elle est composée de l'APAG, l'ATE, Contratom, la SPE, la SSES, le WWF, le PEG, le PDT, le PS et SolidaritéS.

France Nature Environnement (FNE)

  • Collectivité
  • 1968 - encore en activité

Fondée en 1968 et reconnue d’utilité publique en 1976, France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature, agréée pour la protection de l’environnement et reconnue représentative au titre du code de l’environnement, au niveau national.

Génération écologie

  • Collectivité
  • 1990 - encore en activité

Génération écologie (GE ou GÉ) est un parti politique écologiste français de centre gauche créé en mai 1990

Organisationen til Oplysning om Atomkraft (OOA)

  • Collectivité
  • 1974 - 2000

L'Organisation pour l'information sur l'énergie nucléaire (OOA) était une organisation danoise contre l'énergie nucléaire, fondée le 31 janvier 1974. En 1994 elle participe à organiser une marche de protestation contre le redémarrage de la centrale de Malville à Matignon. L'OOA détenait les droits d'auteur du logo "Nucléaire? Non merci" jusque en 2000.

Comité Européen Contre la Surgénération et le Retraitement (CECSR)

  • Collectivité
  • 1989 - 1998

Le Comité Européen Contre la Surgénération et le Retraitement est fondé officiellement le 16 décembre 1989 à Genève à l'initiative de Contratom - il a été brièvement nommé Comité Européen Contre Superphénix (CECS). Le comité rassemble dès ses début une cinquantaine d'organisations antinucléaires européennes, parmi lesquelles une quinzaine participe à la réunion qui entérine la fondation du CECSR : Contratom, l'APAG, Comité "l'avenir est notre affaire", Conférence Suisse pour l'arrêt des centrales nucléaires, Greenpeace Suisse, WWF Genève, Comité Malville Lyon, LCR-Chambéry, JCR-Chambéry, Amici della terra, Democrazia Proletaria, Lista Verde, Nuova Sinistra - Valle d'Aosta, Comité contre les mines d'uranium, Comité Stopp Kalkar, Wise - Amsterdam et Izquierda unida. Le CECSR décide lors de sa seconde réunion de se concentrer sur la mise à l'arrêt de la centrale de Creys-Malville et sur le traitement des déchets radioactifs. Le comité coordonne des événements ou manifestations ayant lieu de façon simultanée à différents endroits en Europe ou des appels à des événements plus larges, principalement en France et en Suisse. Les actions du CECSR visent autant la mobilisation pour des manifestations que du lobbying auprès des autorités responsables du dossier Creys-Malville ou du travail d'information auprès de la population. Malgré l'accent mis sur la centrale de Superphénix le comité collabore également régulièrement avec d'autres groupes anti-nucléaire à l'international, notamment avec les opposants au surgénérateur de Monju au Japon.

Alternative Rouge et Verte (AREV)

  • Collectivité
  • 1989 - 1998

L’Alternative rouge et verte (AREV) est un ancien parti politique français, écologiste et de gauche, formé en 1989 et disparu en 1998. En 1994 l'AREV fait partie du collectif des Européens contre Superphénix et participe à organiser une marche de protestation contre le redémarrage de la centrale de Malville à Matignon.

Appel à la raison

  • Collectivité
  • 1993

L'appel à la raison est une lettre ouverte signée dans un premier temps par 126 scientifiques considérant qu' "il faut savoir terminer l'expérience Superphénix coûteuse, dangereuse et inutile". L'appel est rédigé par le CECSR et est rendu public en décembre 1993 "car la décision d'arrêt ou de redémarrage de Superphénix doit finalement être prise en 1994".

Groupement de Scientifiques pour l'Informatique sur l'Energie Nucléaire (GSIEN)

  • Collectivité
  • 1975 - encore en activité

Le GSIEN est une association créée en 1975, suite à l'appel des 400, appel de scientifiques dont 200 physiciens nucléaires. Composé de scientifiques, d’experts, de travailleurs du nucléaire et de militants, le Groupe surveille l'industrie nucléaire depuis 1976 et intervient régulièrement dans les organismes officiels où il est représenté et répond aux nombreuses demandes du public mais aussi des enseignants, journalistes et associations écologistes. Il travaille aussi directement avec les Commissions Locales. Il publie également un journal "La Gazette Nucléaire" et a édité plusieurs livres.

Comité Malville Lyon

  • Collectivité
  • s.d.

Le Comité Malville Lyon fait partie des groupes fondateurs et moteurs du Comité Européen Contre la Surgénération et le Retraitement (CECSR).

Association Vivre sans Malville

  • Collectivité
  • s.d.

L'association Vivre sans Malville est basée à Lausanne et active en tout cas en 1991.

Résultats 1 à 10 sur 251