Affichage de 10 résultats

Description archivistique
Avec objets numériques
Aperçu avant impression Affichage :

Festival autocontrôle 90 - Face A

  • CH CH-002049-8 059_EU-S07-C-003-A
  • Pièce
  • 1990
  • Fait partie de Etat d'urgences

Sixième Festival autocontrôle, les 4, 5, 6 et 7 avril 1990 à l'Usine, l'Eclipse, Thônex, Grand-Saconnex.

Face A: Les échafaudages, Dog acid passion, BBM, Moleskine menthe, Kingston Spy, Peter's monkey, Pecul racer, Three little tailors, Rock formol, The Madhatters, No Tips, Katalysator, Drool on the Rubble, Rattlesnake.

Festival autocontrôle 90 - Face B

  • CH CH-002049-8 059_EU-S07-C-003-B
  • Pièce
  • 1990
  • Fait partie de Etat d'urgences

Sixième Festival autocontrôle, les 4, 5, 6 et 7 avril 1990 à l'Usine, l'Eclipse, Thônex, Grand-Saconnex.

Face B: Arcadia, Red Fish, Stryker, Metro, Gorges profondes, Some Suspected Neighbours, Even Worse, White Sugar, Mañana, The Factum, Blanche fesse et les sept mains, XXX..

Babouches folles

  • CH CH-002049-8 059_EU-S07-C-007
  • Pièce
  • septembre 1988
  • Fait partie de Etat d'urgences

Cinq titres des Babouches folles

Etat d'urgences - Face B

  • CH CH-002049-8 059_EU-S07-C-008-B
  • Pièce
  • s.d.
  • Fait partie de Etat d'urgences

Il semble qu'il s'agisse de l'enregistrement d'un concert du 28 juin 1986 au Parc des Cropettes avec l'Octuor de Suisse normande, Rosso di serra et Nunuss Bourquin, Emile Prude, Jason et les Porte-avions, Mother's Monsters et Chocolat Blanc.

Résistance en direct - Radio acidule

Émission de radio intitulée Résistance en direct, diffusée sur Radio acidule (radio de la région lausannoise, 102.8 Mhz). L'émission est bimensuelle. Cette émission est consacrée au décès de Juan Manuel Mendes Torre (1960-1989) survenu le 21 août 1989, au pénitencier de Bochuz (Établissements de la Plaine de l'Orbe, EPO). Le décès de Mendes Torre a donné lieu à un mouvement de protestation dans le pénitencier.

Au cours de l'émission (2'30''-12'22''), il est notamment donné lecture d'une pétition adressé au directeur des EPO qui souligne que Juan Manuel Mendes Torre n'a pas obtenu les soins nécessités par la crise cardiaque dont il est finalement décédé. D'une manière générale, cette pétition met en cause le service médical des EPO et le médecin responsable, le Dr Bridel. La pétition a été rendue publique à la mi-septembre 1989 (Journal de Genève, 15 septembre 1989). L'émission date donc probablement du début du mois, puisqu'elle annonce la tenue prochaine d'une conférence de presse.

L'émission se termine à 16'19'', le reste de l'enregistrement et constitué par une bande continue de musique.